Les coulisses du voyage…

Un voyage de classe, c’est enrichissant à plus d’un titre. Mais c’est aussi l’occasion de vivre quelques petits moments insolites. En voici quelques exemples.

Histoire de crabes…

«  Au deuxième jour de notre voyage, quelques élèves sont allés se promener sur la plage sous un ciel gris. Parmi les nombreuses algues, Paul a découvert deux crabes morts que nous avons surnommés Jean-Luc et Kiki. Nous avons pris les crabes pour les montrer aux professeurs, puis nous les avons montés dans les chambres pour faire une blague aux filles. Elles ont eu très peur et se sont mises à crier au point que les professeurs sont montés pour rouspéter….. C’était un moment très drôle »

Béret rouge

«  Suite à notre visite au Mémorial de Caen, nous avons fait l’acquisition d’un béret rouge que nous avons surnommé Charlie ( à prononcer avec l’accent provençal). Ce béret nous a suivi tout le long de notre périple. Nous le portions chacun à tour de rôle. Pendant le voyage, il fut la mascotte de notre classe ».

Un problème d’oeuf

«  Un de nos camarades a eu des soucis gastriques, à cause d’un sandwich qu’il avait lui-même préparé et qui contenait de l’œuf.Il avait oublié qu’il était allergique ! Pendant tout l’après-midi ce fut un cauchemar pour lui . Toute la soirée, il est resté aux toilettes et n’a pas pu aller sur la plage. Sacrée soirée…. »

Saut du lit

«  Nous venions d’arriver au centre, pour notre première nuit. Nous nous sommes installés dans une chambre de quatre. Chacun a choisi son lit. L’un d’entre nous, très content d’être arrivé, sauta sur le sien et déboîta deux lattes…… Plus de peur que de mal et nous avons bien rigolé ! »

Bataille de mouchoirs

«  Le deuxième jour, après être allés sur la plage, nous sommes montés dans les chambres. Nous avons organisé une bataille de mouchoirs dans le couloir, garçons contre filles. L’une d’entre nous à reçu un paquet de mouchoirs dans le cou, l’autre dans la tête. Aucune d’entre nous n’a réussi à toucher un garçon…..Cinq minutes après le début du combat, les bruits ont alerté les professeurs qui sont montés. Nous avons eu juste le temps de nous enfuir dans nos chambres. »

Les commentaires sont fermés.

WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :