Falaise : au coeur d’un bombardement

Le mémorial des civils pendant la Seconde Guerre mondiale se situe à Falaise dans le Calvados. Il a été construit sur les anciennes ruines d’une maison. Ce musée est constitué de trois étages qui relatent la vie des civils, mais nous nous intéressons plus particulièrement au rez-de-chaussée.

Les civils tentent de fuir les bombardements (photo France 3 région)

Nous sommes arrivés dans une petite salle sombre. Nous nous sommes assis sur le sol constitué de verre, à travers lequel on voit les ruines de l’ancienne cave qui a servi d’abri pendant plusieurs bombardements.
Quand tout à coup le film se lance. La lumière s’éteint. Le bruit des avions est de plus en plus violent et on entend les bombes tomber et ensuite les maisons explosent.

Le bruit des bombardements est intense, cela nous surprend et les images sont choquantes.

Le bombardement que nous vivons quelques instants est très bruyant et cela donne l’impression que les murs tremblent. Une dame apparaît alors à l’écran, elle nous raconte ce qui s’est passé dans cette cave lorsqu’elle était jeune fille. Elle a perdu certains membres de sa famille ainsi que deux de ses doigts à l’ endroit même où nous sommes assis.

La ville de Falaise a été détruite à 80% et environ 2000 civils sont morts pendant les bombardements. Il a fallu une dizaine d’années avant qu’elle soit reconstruite.

Durant la guerre, de nombreux bombardements ont touché la France (photo collection privée Ceny mon village)

Pendant les bombardements, les civils se réfugiaient dans les caves, les abris et attendaient la fin de l’alerte.

Lorsque le 7 juin 1944, des vagues d’avions approchent de Falaise, les sirènes qui sont présentes sur plusieurs immeubles de la ville retentissent. Lorsque cela se produit, les civils ont pour consigne de descendre dans les caves au cas où il y aurait des bombardements.
Pendant les attaques aériennes, les civils écoutent la radio pour avoir des informations réelles.
Ils écoutent aussi la radio au quotidien mais ils prennent des précautions quand il y a des soldats allemands qui passent près de chez eux.

Nous avons eu l’illusion de vivre leur angoisse pendant quelques minutes, c’était vraiment très réaliste.

Le Mémorial de Falaise (photo C. Finot- Wikipédia)

Pour en savoir plus : le site du mémorial de Falaise

Martin Colombel et Tom Meral


Publicités

Les commentaires sont fermés.

WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :