Port flottant d’Arromanches : l’exploit technique qui a changé l’histoire

A Arromanches, dans le Calvados, dès les premiers jours du Débarquement, débute la construction d’un port artificiel qui a changé l’histoire. 40 000 personnes ont travaillé sur le projet. 212 caissons de 7000 tonnes chacun, 10 000 tonnes de marchandises débarquées en un jour et apportées depuis l’Angleterre : un record ! 

Le port articifiel d’Arromanches a permis de prendre en charge les blessés comme ici sur cette photo

Dès le 30 mai 42, Winston Churchill, le premier ministre britannique, envisage la construction d’un port artificiel. Le port servait à permettre l’approvisionnement des alliés dans les jours qui suivirent le débarquement en Normandie.
Il est constitué de routes flottantes et de plates-formes de déchargement qui montent et descendent avec la marée. Il est aussi constitué de trois parties: – Les protections et digues artificielles, pour créer un plan d’eau abrité. – Les quais de déchargement. – Les jetées, reliant les quais à la côte. Les différents composants ont été construits en Grande-Bretagne, plus précisément dans l’estuaire de la Tamise et à Southampton puis remorqués à travers la Manche
Hugh Lorys Hugues est l’ingénieur du port artificiel d’Arromanches.

Le port d’Arromanches s’appelle Mulberry, la mûre en français
car c’est un arbuste qui pousse vite…

En réalité le port s’appelle le Port «Mulberry» car c’était le nom de code du projet (en français : mûre).

Le Mulberry complet a nécessité plus de 600 000 tonnes de bétons, 15 kilomètres de routes flottantes pour acheminer hommes et véhicules sur la terre ferme.
C’est exceptionnel ! Plus de 300 entreprises ont été contactées, et en 15 jours le port a été construit.

Aujourd’hui , des vestiges de ce pont, qui a changé l’histoire de la Seconde Guerre mondiale, sont encore visibles à Arromanches.

Pour en savoir plus, on peut aller visiter le site du musée d’Arromanches

Clémence Dienis et Océane Leguidard

Publicités

Les commentaires sont fermés.

WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :